Le Prix SoBD

Depuis 10 ans, le prix SoBD récompense le meilleur ouvrage sur la BD paru depuis la dernière édition du salon. Chaque année, plusieurs dizaines de titres, publié entre le mois de novembre et celui d’octobre sont collationnés, lus et discutés. Une première sélection d’une douzaine de livres se dégage, au sein de laquelle est choisi un ouvrage remarquable sur le 9e art.

Mis en place avec la revue Papiers Nickelés, laquelle porte son attention sur le patrimoine graphique imprimé dans son ensemble, le Prix est décerné à présent par le SoBD seul. Il se consacre exclusivement à la littérature savante portant sur la bande dessinée. Son champ d’investigation porte sur des ouvrages théoriques, historiques, techniques, didactiques, mais aussi des catalogues d’expositions. Si les numéros spéciaux de revues scientifiques ont vocation à entrer dans son périmètre, les nombreux hors série de revue grand public qui se focalisent sur quelques auteurs et quelques personnages n’en font pas partie, sauf exception notable.

Retrouvez ici les précédents lauréats en 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.

La liste des titres nominés, ayant donc été retenus chaque année pour le vote finale du lauréat, est également disponible pour : 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 20192020 et 2021.

La liste des ouvrages en compétition pour le prix 2022 est affichée sur cette page.

Explication en images

Court film de présentation du prix :

La dotation

Le lauréat 2022 sera récompensé par une collection complète des titres disponibles de la collection « Mémoire vive » de la maison PLG. « Mémoire vive » est une des premières collections d’ouvrages francophone sur la bande dessinée. Elle compte plus de trente titres parus à ce jour, à un rythme de 2 à 4 titres chaque année.

La collection Mémoire Vive des éditions PLG

Les titres retenus en 2022

Plusieurs dizaines de titres sont passé par la compétition pour le Prix SoBD 2022 du meilleur ouvrage sur la bande dessinée. Rappelons qu’il s’agit d’ouvrages parus entre novembre 2021 et octobre 2022. Pour la plupart d’entre eux, ces ouvrages seront présentées sur le stand Stripologie.com pendant le salon.

  • 100 Comics qui ont marqué l’histoire !
    Publié chez Ynnis Editions.

    De Calvin & Hobbes à Maus en passant par V pour Vendetta, The Walking Dead ou Strangers in Paradise, ce recueil rassemble 100 comics publiés entre 1966 et 2022 qui offrent un panorama complet des divers histoires disponibles.

  • 3 minutes pour comprendre 50 moments clés de l’histoire de la bande dessinée
    Un ouvrage de Benoît Peeters. Quand est née la bande dessinée ? Quelles sont les spécificités des comics américains et des mangas japonais ? Qu’est-ce qu’un roman graphique ? Des premiers dessins et albums à l’âge d’or américain ou belge, du monde des mangas au roman graphique, Benoît Peeters, spécialiste renommé de la bande dessinée, nous offre un fabuleux voyage à travers des œuvres emblématiques d’une extraordinaire diversité…
  • Albert Robida, de la satire à l’anticipation
    Un ouvrage de Matthieu Letourneux, Claire Barel-Moisan. Paru aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    Illustrateur et satiriste de génie à l’influence considérable, Albert Robida (1848-1926) est resté fameux pour ses fresques d’anticipation, comme Le Vingtième siècle ou La Vie électrique, ou pour ses grands dessins de presse.

  • Algérie 54-62, La guerre fantôme dans la bande dessinée francophone
    Un livre de Luc Révillon, aux éditions PLG. Cet ouvrage offre un état des lieux de la manière dont la bande dessinée d’expression française, dite souvent franco-belge, montre la guerre d’Algérie depuis soixante ans.
  • Analyse sémiologique des personnages dans les récits graphiques
    Un livre de Thomas Sähn, publié chez Peter Lang.

    Ce livre analyse les codes qui régissent la construction des acteurs en fonction de leurs rôles d’actants et propose ainsi une réflexion sur les mécanismes nous conduisant à voir dans des taches et des lignes des êtres d‘un monde fictionnel.

  • Anatomy of comics
    Un livre de Damien Macdonald, aux éditions Flammarion.

    This international history of the art of comics includes classics from Richard F. Outcault in 1896 all the way to the turn of our century, with masters such as Chris Ware. Populated by meta-humans, hybrids, and superheroes, these works of art present parallel worlds that continue to fascinate generations.

  • Art brut et bande dessinée
    Un ouvrage de Erwin Dejasse, aux éditions Atrabile.

    «Tout semble à priori séparer l’Art Brut de la bande dessinée. D’un côté, des réalisations généralement produites à l’abri des regards extérieurs et, de l’autre, une forme de création que l’on associe souvent à ses héros les plus populaires, icônes d’une culture de masse déclinées sur de multiples supports.
    Pourtant, de nombreux créateurs d’Art Brut se sont emparés de l’imagerie et des codes de la bande dessinée, les ont remodelés sans vergogne pour les intégrer à leurs imaginaires propres.

  • Au secours, mon fils dessine - Mémoires d’un psy
    Un ouvrage de Serge Tisseron, aux éditions humenSciences.

    « Comme beaucoup, j’ai tâtonné pour trouver mon chemin. J’y ai rencontré des gens géniaux, des imbéciles, des prétentieux et il m’est arrivé aussi souvent que les autres de faire preuve de bêtise. Mais si j’ai pu, à différents moments de ma vie, porter un regard décalé sur ce que j’étais censé voir et savoir, c’est au dessin que je le dois. »   C’est ce parcours de psychiatre, de psychanalyste et de militant que dévoile ici Serge Tisseron, à travers 180 dessins personnels et impertinents réalisés pour la plupart entre 1965…

  • Bande dessinée et illustration de Daniel Maghen
    Un catalogue d’exposition de Daniel Maghen.
  • Baudoin, dessiner la vie
    Un livre écrit par Thierry Groensteen, Christian Rosset, aux éditions Mosquito / CIBDI.

    A l’approche des 80 ans de l’auteur, elle revient sur ses années de formation, sur la dimension autobiographique de son œuvre, sur ses méthodes de travail et sur quelques-uns des grands thèmes dont ses livres sont tissés : l’amour, les voyages, la rencontre de l’autre, les portraits.

  • Bible du dessin manga
    Aux éditions Marabulles.

    Ce guide complet du dessin de manga aborde tout ce qu’un mangaka en herbe doit apprendre, du choix du matériel indispensable à la création de personnages  en passant par les effets spéciaux à l’aide de logiciels.

  • Bill Finger : Dans l’Ombre du Mythe
    Ouvrage de Julian Voloj et Erez Zadok, aux éditions Urban Comics.

    Fidèle aux récits de Batman, l’histoire prend des allures de roman policier révélant la tragique et véritable histoire derrière la création de Batman.

  • Casterman (1919-1999), de Tintin à Tardi
    Un ouvrage de Florian Moine aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    L’image de Casterman est, aujourd’hui encore, étroitement associée aux Aventures de Tintin, dont le succès commercial et la postérité critique éclipsent parfois la riche histoire de la maison. L’exploration des vastes archives Casterman offre un nouveau regard sur cette entreprise bicéphale, à la fois maison d’édition et imprimerie, dirigée par la même dynastie familiale de sa fondation à Tournai en 1776 jusqu’en 1999.

  • Chris Ware, la bande dessinée réinventée
    Un ouvrage de Benoît Peeters, Jacques Samson, aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    Abondamment illustrée d’images rares ou inédites, cette première monographie en langue française offre plusieurs traversées d’une œuvre déjà imposante bien qu’encore en plein devenir. On y trouve une présentation chronologique ainsi que deux longs entretiens accordés à Benoît Peeters (en 2003 et en 2021). Grand connaisseur de l’histoire et de l’esthétique de la bande dessinée, Chris Ware tient sur son propre travail et sur l’art de la bande dessinée un discours d’une extrême richesse.

  • Christian Rossi, Chevauchées
    Un ouvrage publié aux Editions i.

    Ce volume de 280 pages couleurs parcourt la carrière de Christian Rossi de ses premières bandes dessinées à ses récentes peintures sur l’Ouest américain et donne à voir et, probablement pour beaucoup, à découvrir les multiples facettes de son talent. Il contient 64 pages de bandes dessinées jamais réunies en un album (dont 39 entièrement inédites, 13 exclusives au tirage de tête).

  • Christophe Blain, dessiner le temps
    Un catalogue d’exposition par Sonia Déchamps, Antoine Guillot et Jean-Baptiste Barbier, aux éditions 9è art + et Barbier.

    Auteur phare de la nouvelle bande dessinée, Christophe Blain se voit cette année consacrer une grande rétrospective. L’occasion de (re)découvrir la maetria de son dessin, dont l’énergie transcende chaque séquence qu’il met en scène. Placée sous le signe du cinéma, cette exposition illustre également l’omniprésence du 7e art dans ses œuvres.

  • Cosey raconte des histoires
    Un catalogue d’exposition par Ralph aux éditions PLG.

    Cet essai vous propose une plongée dans l’univers de l’auteur suisse, Grand Prix du festival d’Angoulême 2017, à travers une rétrospective de sa carrière, complétée par une lecture analytique et thématique de son œuvre, enrichie par divers témoignages (Gilles Ciment, directeur général de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême de 2007 à 2014, l’auteur Jean-Luc Cornette ou Jean-Pierre Grandjean, photographe et compagnon de voyage de Cosey).

  • De Blueberry à l’Incal, lire Giraud/Mœbius
    Un ouvrage de Jean-Clet Martin, aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    L’ambition de ce livre est de proposer une lecture à la fois originale et complète du travail de Giraud/Mœbius, à travers ses deux séries majeures. Créé en collaboration avec Jean-Michel Charlier, Blueberry a profondément renouvelé l’imaginaire du western, tandis que L’Incal, avec Jodorowsky au scénario, a révolutionné le genre de la science-fiction.

  • De Popeye à Persepolis, bande dessinée et cinéma d’animation
    Catalogue d’exposition réalisé par Anne Hélène Hoog et Pascal Vimenet, aux éditions Warm / CIBDI.

    Destinée à tous les publics, l’exposition « de Popeye à Persépolis. bande dessinée et cinéma d’animation », divertissante et éducative, a pour propos inédit de montrer l’origine et la métamorphose d’une nouvelle culture populaire. Elle explore les manières dont deux arts, la bande dessinée et le dessin animé puis le cinéma d’animation ont grandi ensemble, ont été diffusés et ont infusé au cœur de la culture populaire.

  • Définir le fanzine
    Un ouvrage de Maël Rannou, paru aux éditions de L’Egouttoir.

    Passionné par les fanzines, auxquels il a consacré de nombreux textes depuis ses années de lycée, Maël Rannou a finit par se lasser qu’on lui demande : « Mais un fanzine, c’est quoi ? ».

    Afin de ne pas répéter toujours la même chose, il propose avec Définir le fanzine un bornage historique et plusieurs définitions évoutives de ce concept qui n’a cessé d’évoluer et de couvrir des réalités mouvantes.

  • Dessin de presse & démocratie, de Daumier aux réseaux sociaux
    Un ouvrage de Guillaume Doisy, aux éditions de L’Echelle du Temps.

    Guillaume Doizy revisite l’histoire de l’image satirique depuis Daumier en 1830, en passant par les grands moments de la caricature antisémite durant l’Affaire Dreyfus et pendant les guerres mondiales. Sans oublier les nombreux usages, instrumentalisations mais aussi contestations de la satire visuelle du 19e siècle jusqu’à nos jours.

  • Dessine et anime tes personnages manga
    Un ouvrage de Ali Amrabet, aux éditions Hoebeke, qui fait découvrir, étape par étape, les secrets de ZESENSEI_DRAWS pour apprendre à dessiner, à créer vos propres personnages sur papier et à les animer sur ordinateur.Tête, yeux, cheveux, bras, jambes, buste, etc., chaque partie du corps est ainsi décryptée en pas à pas précis (du trait de construction au dessin final) pour nous aider à comprendre toutes les bases du dessin manga.
  • Dessiner des petits mickeys, Une histoire sociale de la bande dessinée en France et en Belgique (1945-1968)
    Un ouvrage de Jessica Kohn, aux éditions de la Sorbonne.

    Pour passer d’une histoire de la bande dessinée « héroïque », marquée seulement par une poignée de grands auteurs masculins et par quelques-uns de leurs chefs-d’œuvre, à une véritable histoire sociale des métiers du dessin, Jessica Kohn examine dans cet ouvrage la construction du groupe professionnel des dessinateurs de bande dessinée après la Seconde Guerre mondiale. Elle propose ainsi de renverser la perspective classiquement adoptée par les historiens bédéphiles depuis les années 1960.

  • Dessiner la fantasy
    Un ouvrage de Juan Calle et William Potter, aux édition Dessain et Tolra.

    La méthode simple pour apprendre à dessiner la fantasy  !
    Elfes, sorcières, dragons, chevaux ailés et autres légendes, découvrez dans ce guide pratique comment dessiner des personnages et créatures fantastiques.

  • Dessiner les mangas
    Un ouvrage de David Neal et Marc Powell, aux éditions Larousse.

    Fées chibi, mini-monstres, samouraïs goliath et héroïnes d’action, découvrez dans ce guide pratique comment dessiner les personnages de mangas japonais.

  • Dessiner les romans graphiques
    Un ouvrage de Juan Calle, William Potter et Frank Lee, aux éditions Larousse.

    Détectives durs à cuire, super-vilains, cyborgs et guerriers en tout genre, découvrez dans ce livre comment dessiner les personnages de romans graphiques. Avec des explications simples en pas-à-pas, apprenez à dessiner des visages et l’anatomie de base, créer une perspective, représenter un mouvement dynamique et à encrer et colorer vos créations.

  • Dictionnaire Insolite d’Astérix
    Un ouvrage de Philippe Durant, aux éditions Nouveau Monde.

    Riche d’un millier d’illustrations, d’archives rares tirées de collections privées et de ressources inattendues, ce dictionnaire insolite ne laisse rien de côté  : albums, dessins animés, films, personnages, tout y est  ! L’ouvrage s’appuie sur des dizaines d’interviews inédites, avec Albert et Sylvie Uderzo, Anne Goscinny, mais aussi avec des auteurs, voix et acteurs qui ont marqué la série sur petit et grand écran  : Pierre Tchernia, Alain Chabat, Édouard Baer, Roger Carel… sans oublier Alain Delon et Gérard Depardieu  !

  • Dragon Ball - Le super livre - Tome 1 - L‘histoire et l’univers
    Un ouvrage publié chez Glénat.

    Ce guide officiel de plus de 350 pages est composé de deux grandes parties : dans le guide de l’histoire, vous pourrez retrouver une présentation de chaque tome, des personnages principaux et secondaires ainsi qu’une rétrospective des plus grands combats et de chaque technique utilisée. Le guide du monde, quant à lui, met l’accent sur les lieux, les ethnies, ainsi que les véhicules et les accessoires propres à Dragon Ball. Cette édition augmentée propose également des dossiers exclusifs qui présentent les nouveaux lieux et personnages issus des séries plus récentes : Dragon Ball Super, Nekomajin Z, etc.

  • Emmanuel Lepage, explorer le sensible
    Un ouvrage de Patrick Gaumer, Laurent Assuid, Camilla Patruno et Sébastien Pauly, publié aux éditions Tonnerre de Bulles.
  • Enki Bilal - Sublime Chaos, conversation avec Christophe Ono-Dit-Biot

    Un ouvrage de Christophe Ono-Dit-Biot, aux éditions Casterman.

    Né à Belgrade en 1951 d’une mère tchèque et catholique et d’un père bosniaque et musulman, Enki Bilal a dynamité les frontières entre bande dessinée, cinéma et art contemporain. À quoi ressemble ? Quel rôle attribuer à son père, tailleur du maréchal Tito, qui l’abandonne quand il a cinq ans ? Tout s’est-il joué dans cet atroce voyage en train vers l’exil, à neuf ans, ou entre les murs de la forteresse dont l’enfant avait fait sa cour de récréation ? Quel est-il, ce « casting inconscient » qui a fait éclore ces femmes aux seins bleus, et qu’est-ce que cette « planétologie » dont il a fait sa cause ? De Goscinny à Ridley Scott, des cendres de l’ex-Yougoslavie au sable d’une plage de Thaïlande, ces entretiens livrent les clefs d’un univers fascinant.

  • Fabcaro sur la colline
    Un catalogue d’exposition publié aux éditions 6 Pieds sous terre / CIBDI.

    En vingt ans, Fabcaro est devenu l’un des auteurs incontournables de la bande dessinée francophone. On lui doit bien sûr l’immense succès qu’est Zaï zaï zaï zaï, mais que sait-on d’autre de Fabcaro ? Cette monographie, initiée à l’occasion d’une grande exposition qui lui est consacrée, à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, vous plongera au cœur d’une carrière débutée il y a trente ans dans la presse locale et qui n’a cessé depuis de se réinventer entre autobiographie, nonsense et expérimentations. Vous découvrirez l’écrivain-dessinateur qui préfère travailler dans sa cuisine plutôt que dans un atelier.

  • Frans Masereel : 25 moments de la vie de l’artiste
    Un ouvrage de Hamid Sulaiman et Julian Voloj, aux éditions Casterman.

    L’artiste à l’origine du « roman graphique ».
    Né en 1889, Frans Masereel est un artiste belge, fortement marqué par les deux guerres mondiales. Pacifiste, antimilitariste, humaniste, il fréquente l’intelligentsia européenne de l’entre deux guerre, illustrant de son style inimitable des textes d’Emile Zola, Stefan Zweig, Thomas Mann… Ami du peintre allemand George Grosz, il commence à publier ses « romans en gravure » en 1918, en Suisse, et ne cessera, jusqu’à sa mort en 1972, d’utiliser la gravure sur bois comme moyen d’expression privilégié.
    Art Spiegelman a reconnu l’influence majeure du travail de Masereel dans la création de Maus.

  • Gestes et bandes dessinées
    Un ouvrage de Frédéric Chauvaud et Denis Mellier, aux éditions Presses Universitaires de Rennes.

    Le présent ouvrage est pluridisciplinaire, insistant sur le fait qu’il n’existe pas une méthodologie unique mais des lectures variées « naïves ou savantes », pour s’attacher aux expressions gestuelles, aux gestes porteurs d’émotions et de sensations, aux gestes agressifs ou lents et délicats.

  • Goscinny à New York
    Un ouvrage de Clément Lemoine, aux éditions La Déviation.

    Clément Lemoine a senti l’importance de la décennie décisive passée par Goscinny entre New-York et l’Europe après son enfance en Argentine. Il est entré dans le détail comme personne avant lui, tout en dégageant les lignes de force de ces années d’apprentissage. Cela lui permet d’étudier les pratiques professionnelles importées par Goscinny mais aussi les nombreuses traces laissées par l’Amérique dans son oeuvre : héros américains, thème du voyage en Amérique, personnages d’Américains dans les différentes séries.

  • Gotlib, Une vie en dessins
    Un ouvrage de Jean-Louis Gauthey, aux éditions Dargaud.

    Jean-Louis Gauthey, le créateur des éditions Cornélius, qui fut un proche de Gotlib, commente et analyse avec brio le trait d’un géant. Plusieurs documents inédits, souvent fournis par la famille, complètent ce précieux ouvrage.

  • Hergé et la presse
    Un ouvrage de Geoffroy Kursner aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    Dans Hergé et la presse, Geoffroy Kursner retrace en détail l’histoire chronologique des parutions des bandes dessinées d’Hergé dans les périodiques (plus de 300 titres) imprimés aux quatre coins du monde (plus de quarante pays, dont la Grèce, l’Iran, l’Inde ou le Venezuela). Par ailleurs, l’auteur en propose une analyse sous plusieurs angles (historiques, contractuels, techniques et promotionnels) et évoque des dizaines de projets avortés et de parutions incomplètes ou inachevées. Enfin, il offre un inventaire le plus exhaustif possible des parutions avérées (pays par pays, périodique par périodique).

  • Histoire(s) du Manga Moderne 1952-2022
    Un ouvrage de Matthieu Pinon et Laurent Lefebvre, aux éditions Ynnis.

    L’histoire du manga, à la fois acteur et spectateur de son époque, est inextricablement liée à l’évolution sociale, économique, politique et culturelle du Japon. Essentiel au quotidien de ses habitants et à son PNB, le manga compte parmi les fers de lance du développement international de la troisième puissance économique mondiale en 2018.Comment le marché du manga a-t-il atteint le milliard d’exemplaires annuels en moins d’un demi-siècle ? Qui sont les acteurs majeurs de cette incroyable expansion ?

  • Images Interdites – La Censure au XXIe siècle
    Un ouvrage de Yves Frémion, aux éditions Alternatives.

    Depuis le nouveau millénaire, des milliers d’images sont attaquées, détruites, prohibées, et leurs auteurs et diffuseurs harcelés, condamnés, interdits de travailler quand ce n’est pas assassinés.Ce livre répertorie ce qui a choqué, irrité ou rendu furieux les censeurs de tout poil, qu’ils soient politiques, religieux, porteparole d’associations ou d’opinions publiques …- ces 20 dernières années. Il se veut aussi un hommage, au travers de cet inventaire non exhaustif mais souvent sidérant, à ces hommes et ces femmes qui osent, parfois au péril de leur vie, défier toutes les censures et revendiquer leur liberté d’expression.

  • Lambil : Une Vie avec les Tuniques Bleues
    Entretien entre Willy Lambil, Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, publié par les éditions Dupuis.
  • Initiation au Dessin de Personnages de Manga
    Un ouvrage de Eishun Fujii, aux éditions Hachette.

    Grâce à un pas à pas détaillé, découvrez toutes les bases du dessin des silhouettes, des éléments du visage et des différents points de vue.

  • Jacobs - Le Rêveur d’apocalypses
    Un ouvrage de François Rivière et de Philippe Wurm, aux éditions Glénat.

    À l’occasion de l’anniversaire de la première publication des aventures de Blake et Mortimer dans le journal Tintin il y a 75 ans, voici le portrait biographique de l’un des plus grands auteurs du Neuvième Art. François Rivière, qui s’est longuement entretenu avec le maitre de son vivant, y raconte l’artiste au travers de nombreuses et fascinantes anecdotes qui ont constitué la vie de l’auteur belge.

  • Jacobs, Blake et Mortimer - les pièges diaboliques
    Un ouvrage de Nicolas Tellop et Xavier Mauméjean, aux éditions Aedon la Septième Obession.

    Une biographie de l’auteur de la célèbre série Blake et Mortimer. Ayant dû renoncer à sa carrière de chanteur d’opéra à cause de la Seconde Guerre mondiale, E.P. Jacobs se lance dans la bande dessinée pour des raisons alimentaires. Le médium devient finalement un réceptacle de ses frustrations, de ses angoisses et de ses deuils ainsi qu’un moyen d’exprimer ses rêves et ses fantasmes.

  • Jacques Martin, le Voyageur du Temps
    Un ouvrage de Patrick Gaumer.

    Disparu en 2010, Jacques Martin continue de captiver plusieurs générations de lecteurs. Créateur prolifique, il a marqué les plus belles pages de la bande dessinée franco-belge des Trente glorieuses avec Alix, Lefranc, Jhen ou Arno. Publié à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, cet ouvrage de référence est une somme commentée des œuvres et de la vie du maître. Réunissant planches inoubliables de l’histoire de la bande dessinée et illustrations jamais publiées, cette monographie s’impose comme la référence incontournable pour tous les passionnés de Jacques Martin.

  • Les 100 personnages cultes de la BD
    Selection de Olivier Delcroix publiée par Le Figaro éditions.
  • L‘art et l’histoire de la caricature
    Un ouvrage de Martial Guédron et Laurent Baridon, aux éditions Citadelles & Mazenod.

    Le terme  » caricature  » est souvent appliqué sans distinction à la gravure de moeurs, aux cartoons, voire au dessin d’humour en général. Son étymologie indique cependant qu’il vient de l’italien caricatura et du latin caricare qui signifie, au propre comme au figuré, « charger ». La caricature attaque donc le corps et le visage par l’exagération de leurs singularités ou de leurs défauts, à des fins comiques ou satiriques. Si ce corps est celui des individus, il peut également accéder à une dimension symbolique et représenter une entité abstraite ou collective. Faire l’histoire de la caricature consiste donc à en suivre les déclinaisons. Le plus souvent, elles transgressent les règles ou les conventions du grand art qui aspire à l’idéal. Mais elles contribuent aussi à le faire évoluer vers des modes d’expression nouveaux.

  • La ballade d’Hugo
    Un ouvrage de Mauro de Luca et Bepi Vigna, aux éditions Glénat.

    Un voyage à travers le XXe siècle au côté d’un de ses plus fameux créateurs, entre rêve et réalité et à la confluence des mythes de la littérature d’évasion, du cinéma et de la bande dessinée.

  • La bande dessinée et le temps
    Un ouvrage de Thierry Groensteen, aux éditions PUFR.

    Incontournable théoricien de la bande dessinée, Thierry Groensteen démontre combien la représentation du temps est centrale dans les littératures en images.

  • La bande dessinée en France à la belle époque
    Un ouvrage de Thierry Groensteen, aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    Ce livre sera lu et pris en compte pour le prix 2023.

    À cette époque, près de deux cents artistes s’adonnent avec une certaine constance à ce que nous appelons bande dessinée.
    L’abondance et la diversité de cette production, les pépites qui s’y dissimulent, la perfection graphique à laquelle atteignent certains dessinateurs, le témoignage que des images apportent sur leur temps, tout cela confère le plus haut intérêt au corpus que ce livre rassemble et ressuscite.

  • La bande dessinée, les grands entretiens d’Art Press
    Un ouvrage collectif, publié aux éditions Casterman.

    Art et bande dessinée n’ont pas toujours fait bon ménage. Très tôt, les artistes s’en sont inspirés, ont repris ses principes et ses images mais, pendant longtemps, ces deux mondes sont restés bien distincts. Pas dans les pages d’artpress qui consacre dès 1974 un article à Jean-Claude Forest, le père de Barbarella, et n’a, depuis, cessé de donner la parole aux grands auteurs de bande dessinée. Ces interviews sont réunies dans ce volume. Il y est question de bande dessinée, bien sûr, donc de contre-culture, mais aussi de littérature, de cinéma et d’art. À chaque fois, les points de vue sont singuliers et l’”artistiquement correct” n’a pas cours.

  • La BD Facile - techniques et modèles pour créer ses propres BD
    Un ouvrage de Pierre Cornilleau, aux éditions Mango.

    Réussir sa BD, quel que soit son niveau en dessin, c’est tout à fait possible, dès lors qu’on connaît les principes inhérents à la réalisation d’un récit en images. Apprenez à passer du scénario à la planche et du croquis à l’encrage ! Déterminer un sens de lecture, rythmer le récit, combiner textes et images, choisir ses cadrages, maîtriser l’art de l’ellipse, les codes, les métaphores visuelles… tous ces procédés et bien d’autres vous sont expliqués étape par étape.

  • La Dernière Aventure de Tintin et d‘Hergé. L’Alph-Art ou l‘art de l’inachevé
    Un ouvrage de Nicole Benkemoun, aux éditions Sépia.

    Hergé voulait-il envoyer un signal en faisant disparaître « définitivement » Tintin ? Son oeuvre prend-elle tout son sens grâce à cet inachèvement ? A partir de ce travail détaillé, nourri par une iconographie très riche l’auteure élargit son propos en se penchant sur les rapports entre Hergé et la peinture d’une part – sa seconde passion non aboutie – et entre la BD et la peinture d’autre part.

  • La destruction des images
    Un ouvrage de Henry Garric, aux éditions Presses universitaires François-Rabelais.

    Jeunes chercheuses et chercheurs et spécialistes internationalement reconnus (Thierry Groensteen, Benoît Peeters, Denis Mellier) décrivent ici de quelle manière ces outils permettent à la bande dessinée de traiter visuellement le thème de la destruction (au sens physique, psychologique, social ou historique), mais aussi de représenter concrètement dans ses pages la destruction des images elle-même : la bande dessinée contemporaine se révèle ainsi capable de construire une véritable réflexion consciente sur la destruction des images.

  • La Grande aventure de la bande dessinée (tome 3)
    Un ouvrage sous la direction de Christian Staebler, aux éditions PLG.

    En trois tomes, dont voici le dernier, cet ensemble raconte l’histoire mondiale de la bande dessinée et explique comment les trois principaux pôles mondiaux (USA, Franco-belge et Japon) se sont influencés, ont évolué parallèlement et se sont enrichis entre eux et au fil du temps. Ce tome 3 est consacré aux dernières évolutions, depuis le milieu des années quatre-vingt.

  • La ville en planche - bande dessinée et mondes urbains
    Un ouvrage sous la direction de Pascal Robert, aux éditions Hermann.

    Est-ce un simple décor, ou bien tout autre chose  ? À quoi sert-elle dans la dynamique narrative  ? Quel rôle joue-t-elle  ? Parce que ville et bande dessinée peuvent partager la question de la marge ou de la fenêtre et nouer un dialogue à ce sujet. Il se dégage, dès lors, deux grandes logiques dans ces approches  : l’une qui explore plutôt l’urbain comme un jeu de cadres et l’autre qui explore plutôt les interstices, le presque rien et le décalage.

  • Last girl standing
    Un ouvrage de Trina Robbins, aux éditions Bliss Comics.

    Cet ouvrage retrace la vie de Trina Robbins (née en 1938), autrice et herstorian de comics underground, militante féministe, qui lutte contre l’ordre établi et la mysoginie, et qui a tenu une boutique de fringues faits-main dans l’East Village à New York tout en fréquentant des rock stars.

  • Le Dessin : Récit Illustré d’un Apprentissage
    Un ouvrage de Jean-Jacques Dzialowski, aux éditions Mango.

    Ce livre est l’histoire de vos propres progrès… Tous les débutants sont confrontés aux mêmes difficultés : comment dessiner un personnage, composer une image, utiliser la perspective, rendre les textures, la lumière… Tout en racontant sa propre histoire, de ses débuts maladroits à sa maîtrise complète du dessin, Jean-Jacques Dzialowski, dessinateur professionnel, explique comment progresser à chaque étape. Alternant récit en BD et démonstrations pas à pas, cette méthode anticonformiste vous propose un éventail de solutions, techniques et procédés ; certains sont universels, d’autres plus personnels, tous ont démontré leur efficacité.

  • Le dessin manga: Les techniques essentielles en 30 modèles
    Un ouvrage de Van Huy Ta, aux éditions Mango.

    Quand on possède la technique, tout est possible : réaliser une esquisse, ajouter des ombres et de la lumière, donner du volume, suggérer différentes matières, dessiner en perspective… Pour maîtriser pleinement ces divers procédés, il faut les aborder étape par étape. Les modèles expliqués dans ce livre permettent d’atteindre deux objectifs essentiels : prendre immédiatement plaisir à dessiner tout en acquérant des bases solides. À chaque leçon, vous apprendrez deux ou trois nouvelles techniques. En élargissant ainsi progressivement votre socle de compétences, vous gagnerez en assurance et pourrez dessiner avec confiance n’importe quel sujet.

  • Les Secrets d’Hergé dessinateur ou l’Art de composer les images
    Un ouvrage de Bruno Cassiers, aux éditions Sépia / L’Harmattan.

    L’oeuvre d’Hergé a connu un succès planétaire. À quoi cela peut-il être dû ? À plusieurs facteurs, sans aucun doute. Des aventures hautes en couleur, où alternent suspense et humour. Des personnages attachants. Un style de dessin aussi simple qu’expressif. Et aussi : une capacité hors pair à faire pénétrer le lecteur au coeur du récit. Dans les albums de pleine maturité d’Hergé, chaque case est conçue de manière à révéler le sens du moment – comme si des caméras virtuelles virevoltaient autour des protagonistes pour saisir chacun de leurs actes sous l’angle le plus révélateur. Le lecteur est, ainsi, constamment positionné au coeur de l’action. Bien se placer pour observer une action c’est, dit autrement, l’art de la composition. Ce livre analyse de quelle manière l’auteur des Aventures de Tintin a maîtrisé cet art discret, mais essentiel.

  • Les trésors de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
    Beaux Arts Éditions revient sur les trésors de la collection de la Cité de la bande dessinée, ses dernières acquisitions et son nouveau parcours.
  • Les voitures de Lefranc
    Un ouvrage publié aux éditions Casterman.
    Un hors-série consacré à la passion de Jacques Martin pour la mécanique et le sport automobile ! Une somme de planches et d’illustrations inédites retraçant la place de la voiture dans les albums de Lefranc et l’œuvre de Jacques Martin.
  • Les Voleurs de lune, version inachevée - Perre Wininger
    Un ouvrage publié aux éditions Les Aventuriers de l’Etrange.

    Parce que la fin de La nuit de l’Horus rouge était restée en suspens, Glénat commanda à Pierre Wininger une suite. Mais le projet resta inachevé. Ce présent album, totalement inédit, est une sorte de Tintin et l’Alph-Art. Mi-bande dessinée, mi-archives inédites pour faire la lumière sur une mini-série qui n’a pas fini de surprendre.

  • Marvel, une histoire de design
    Un ouvrage aux éditions Gestalten.

    Les comics Marvel illustrent une histoire unique, celle d’une idée qui allait conquérir le monde et finir par influencer toute chose, du pop art aux émojis. En se penchant sur l’évolution graphique de l’univers de cet éditeur de légende, ce titre rend hommage à un pilier de la culture visuelle moderne.

  • Mille sabords ! Mon beau château !
    Un ouvrage de Pierre Bénard, aux éditions Sépia.

    « Moulinsart… J’y suis entré un jour de l’été 57, n’y connaissant personne, ni Haddock, ni Nestor, ni Tryphon ni même Tintin. Une belle maison en pierre blanche avec de hautes toitures d’ardoises sur lesquelles brillait un ciel bleu. Je ne suis pas revenu de cette première visite. J’ai arpenté sans fin, pendant soixante-quatre ans, le château du capitaine, toujours étonné de m’y perdre, comme on s’égare régulièrement dans les couloirs, revisités chaque nuit, d’une demeure onirique. »

  • Milou : humain, trop humain
    Un ouvrage de Renaud Nattiez, aux éditions Les Impressions Nouvelles.

    MILOU, le plus célèbre chien de la bande dessinée, apparaît dès la première vignette illustrée de Tintin au pays des Soviets et sera le dernier de la famille tintinesque à s’exprimer dans l’ultime album inachevé, Tintin et L’Alph-Art.
    Toujours présent entre ces deux extrêmes, il est indispensable aux aventures de l’intrépide héros. Son caractère hybride – canin et humain – fait la spécificité et la richesse de ce personnage hors normes.

  • Naoki Urasawa : l’ambassadeur du manga
    Un ouvrage de Alexis Orsini, aux éditions Pix’n Love.

    Comment le mangaka soumis à un rythme de production infernal est-il parvenu à construire un tel édifice populaire, sans renier sa vision exigeante du neuvième art ? Par quels moyens celui qui redoutait de ne jamais trouver son public est-il devenu l’un des plus grands noms de la bande dessinée japonaise ?
    Des coulisses de création de l’œuvre de Naoki Urasawa à un abécédaire retraçant ses thématiques et influences fétiches, plongez dans l’univers singulier de cet incontournable artisan du manga contemporain.

  • Panorama illustré des journeaux de jeunesse
    Un ouvrage de Jean-Paul Gourévitch aux éditions SPM.

    Ces journaux qui ont accompagné nos vies s’inscrivent dans nos mémoires comme des compagnons qui nous ont aidé à devenir ce que nous sommes. Ils restent aujourd’hui, malgré la concurrence des autres modes de loisirs, un marché porteur segmenté selon les genres, les âges, les intérêts, la spécificité de son lectorat, et qui prépare sa mutation. Un ouvrage de référence pour les spécialistes, instructif, mais aussi apéritif grâce à ses quelque 150 illustrations.

  • Philippe Francq : esquisses et croquis : 30 ans d’études pour Largo Winch
    Un ouvrage publié aux éditions Dupuis.

    Le milliardaire Largo Winch s’invite au coeur de la galerie Huberty & Breyne de Bruxelles pour une exposition exceptionnelle d’esquisses et croquis tous issus de cette série monumentale aux 11 millions d’albums vendus.
    De L’Héritier paru en novembre 1990 au 23e opus La frontière de la nuit qui vient de paraître en novembre 2021.. 31 ans presque jour pour jour.
    Des dizaines de crayonnés plus extraordinaires et virtuoses les uns que les autres sont à découvrir dans cette édition exclusive au tirage unique de 2000 exemplaires.

  • Pif gadget et le communisme
    Un ouvrage de Maël Rannou aux éditions PLG.

    Les liens entre Pif Gadget et le Parti communiste français sont connus mais apparaissent souvent comme lointains, voire un peu folkloriques, sans grande influence sur le contenu. Or, si le journal n’est certainement pas une petite Pravda, ces liens ne sont pas anecdotiques. Cela se ressent dans l’histoire du journal et de plusieurs de ses auteurs mais s’ancre également dans les choix éditoriaux, qu’il s’agisse des thématiques abordées dans les rédactionnels, d’approches originales dans le traitement des héros ou de liens avec les pays de l’Est. Dans cet ouvrage, construit sur une lecture attentive des magazines, d’articles et d’entretiens divers, éclairés de recherches nouvelles, Maël Rannou observe divers axes du magazine et révèle les liens bien plus resserrés qu’il n’y paraît de prime abord entre le Parti et son journal vedette, qu’il n’a jamais vraiment quitté du regard.

  • Pluie d’éclairs sur la réserve
    Un ouvrage de Christian Rosset, aux éditions L’Association.

    Christian Rosset, infatigable arpenteur des territoires de la bande dessinée nous offre ici, après Avis d’orage en fin de journée (2008) et Éclaircies sur le terrain vague (2015), un nouvel opus critique, une « hantologie » qui serait « une exploration de ce qui nous apporte, tel un viatique en vue d’un long voyage jusqu’aux confins, ce sentiment d’étrangeté, de tensions énigmatiques, de constellations incertaines et pourtant lumineuses, de décalage permanent entre ce qui requiert le langage et ce qui lui échappe ». Tout au long de ce journal de lecture, organisé comme une suite de promenades dans une réserve un peu « indienne » d’autrices et d’auteurs de bande dessinée parmi les plus vivants de notre temps, on croise Dominique Goblet, Blutch, Marc-Antoine Mathieu, Catherine Meurisse, Éric Lambé, Richard McGuire, Joost Swarte, Lorenzo Mattotti, Philippe Dupuy, Olivier Schrauwen, Ruppert & Mulot, Mazen Kerbaj, Anne Simon, Lucas Méthé, David B., Guido Crepax, Vincent Vanoli et beaucoup d’autres, dont Jean-Luc Godard et George Herriman.

  • Qui veut la peau du dessin de presse ?
    Un ouvrage de Fabienne Desseux, Cami et Urbs, aux éditions Eyrolles.

    En 26 lettres et autant de notions, voici une présentation du dessin de presse français des 50 dernières années, dans une perspective historique (caricatures antisémites pendant l’affaire Dreyfus, dessin de propagande durant la Première Guerre…).

  • René Goscinny, scénariste, quel métier !
    Un ouvrage collectif, publié aux éditions 9e art +.

    Pour la première fois, René Goscinny est directement mis à l’honneur dans une exposition entièrement consacrée à son travail de scénariste. Cette rétrospective exceptionnelle dévoile les secrets de la poétique goscinnienne, le caractère polygraphe de son œuvre, et les coulisses de ses collaborations avec les plus grands noms du 9e art.

  • Shigeru Mizuki, contes d’une vie fantastique
    Un catalogue d’exposition de Léopold Dahan et Xavier Guilbert, aux éditions 9e art +.

    À l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, ce catalogue se penche sur l’univers unique de Shigeru Mizuki.
    Riche de plus de 200 documents, il explore les éléments biographiques et historiques qui ont donné corps à son dessin, et plonge dans le monde des yōkai, où se déploient l’étrange et l’extraordinaire.

  • Société et représentation n°53, histoire et bande dessinée
    Un ouvrage sous la direction de Sylvain Lesage, aux Presses Universitaires de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

    Dans ce statut singulier qu’occupe le neuvième art dans l’espace francophone, l’histoire joue un rôle central, tant la bande dessinée s’est imposée à la fois comme un objet, comme une source et comme une écriture pour les historien·nes. Avec son langage singulier fait de la mise en espace-temps d’images et de textes, elle suppose une approche inédite qui renouvelle les questionnements historiques.

  • Spirou et le Petits formats, une édition commentée
    Un ouvrage commenté par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, aux éditions Dupuis.

    Une aventure réalisée par Franquin et Roba pour Le Parisien libéré à redécouvrir aujourd’hui et pour la première fois, les lecteurs pourront le découvrir sous sa forme originelle, en fac-similé de sa publication en six strips dans le journal, ainsi que sous sa forme moderne, recolorisée, puis en planches originales commentées par Christelle & Bertrand Pissavy-Yvernault.

  • Tintin & l’histoire
    Un ouvrage de Bob Garcia, aux éditions Desclée De Brouwer.

    En resituant chaque album dans son contexte de création, Bob Garcia traque et décrypte les références historiques, politiques et d’actualité immédiate qui se devinent en filigrane des aventures du célèbre reporter. Une nouvelle lecture du travail très documenté de Hergé, qui affirmait lui-même : « Tous mes albums portent la trace du moment où ils ont été dessinés. »

  • Tintin au pays du mal : face cachée d’une étoile mystérieuse
    Un ouvrage de Jean-Philippe Costes, aux éditions Liber.

    Que deviendrait Tintin, chevalier sans peur et sans reproche de la bande dessinée, si un album caché du grand Hergé le peignait sous les couleurs compromettantes d’un personnage hanté par de multiples démons ? Un héros encore plus passionnant que celui dont nous connaissons tous les aventures !
    Dans un texte à la croisée de l’essai et du neuvième art, Jean-Philippe Coste vous propose de découvrir les idées insoupçonnées d’un contestataire grimé en bien-pensant qui, à mots subtilement couverts, renverse les hiérarchies traditionnelles et les valeurs dominantes. Politique, religion, science, féminité, pouvoir, autorité, races, aucun tabou ne sera épargné par la verve critique du plus roué – et du plus mal connu – des reporters vedettes.

  • Tome & Janry : Deux vies en dessins
    Un ouvrage aux éditions Dupuis / Champaka.

    Cette Vie en dessins paraît à l’occasion du quarantième anniversaire de la publication de « Virus », le premier Spirou & Fantasio de Tome & Janry, dans le journal Spirou (17-06-1982).
    À l’image d’André Franquin, Tome & Janry ont été les auteurs qui ont le plus nourri l’univers de Spirou & Fantasio. En ancrant la légendaire série dans leur époque, leur duo a fait plus qu’approfondir la psychologie des personnages dont ils ont hérité. Mieux, ils ont créé le Petit Spirou, l’avatar de papier qui leur correspond le mieux. Ce premier beau-livre dédié à leur travail présente plus de 200 planches originales scannées et reproduites avec soin. Le Grand et le Petit Spirou s’y disputent la vedette. Le triomphe du dessin au service d’une narration exemplaire signée Tome & Janry, la machine à rire et à rêver.

  • Tout l’univers Manga aux Feutres
    Un ouvrage de Huy Ta Van aux édition Mango.
  • Victor Hubinon - Une vie en dessins
    Un ouvrage de Daniel Couvreur, aux éditions Champaka/Dupuis.

    Victor Hubinon est le fondateur du style réaliste du journal Spirou qui a fait entrer Buck Danny dans la légende de la bande dessinée franco-belge. Dès la création de Pilote, Hubinon fait de Barbe-Rouge une référence absolue pour la bande dessinée maritime. Pour tous ces récits, il forme un duo de choc avec Jean-Michel Charlier, un géant du scénario. Plus qu’un simple dessinateur, Hubinon est un authentique auteur développant une écriture personnelle à bien des égards innovante. La notoriété transgénérationnelle de Buck Danny masque souvent les trouvailles stylistiques de son génial auteur. Victor Hubinon – Une Vie en dessins offre enfin une formidable redécouverte du génie d’un dessinateur trop souvent resté à l’ombre de la légende Buck Danny !

  • Will Eisner’s shop talk
    Un ouvrage de Will Eisner aux éditions Komics Initiative.

    Will Eisner est un maître de la bande dessinée. Durant des années, il s’est réuni pour discuter avec d’autres maîtres du comics. De ces rencontres, il en est résulté une collection d’informations vitales pour tous ceux qui travaillent dans l’industrie, et indispensables pour tous ceux qui cherchent à y entrer.

Revue de littérature

Chaque année, une table ronde appartenant au Cycle des Rencontres du SOB [Salon des Ouvrages sur la Bande dessinée, événement dans l’événement] est dédiée a commenter la sélection des livres portant sur la bande dessinée retenue pour le Prix des Papiers Nickelés. Le panel est constitué par des critiques, des chercheurs et des artistes du 9ème art qui offrent leurs aperçus sur la littérature critique et les débats contemporains concernant la Bande Dessinée.

Vous pouvez consulter toutes les éditions antérieures ici :

Lauréats des éditions précédentes

Retrouvez les lauréats, ainsi que les nominés et les photos de la cérémonie de remise de prix des éditions antérieures, ici :